• SAL ABCédaire Porte-bonheurs 8

     

    L'avant dernière partie du sal de Mamigoz 

    toujours un enchantement 

    SAL ABCédaire Porte-bonheurs 8

    Les tits explications de Mamigoz

    sur l'hirondelle et la coccinelle 

     

    L' Hirondelle porte bonheur aux gens et à la maison

    où elle niche.

    En Lorraine, elle préserve de la foudre.

     

    Celui qui tue une hirondelle sera victime d'un malheur. 


    On dit dans les campagnes pieuses

    que les hirondelles arrivent pour l'Annonciation

    et quittent le pays le 8 septembre, jour de la nativité de la Vierge.

     

    L'hirondelle est un présage de bonne augure

    et dans le monde entier elle est un porte-bonheur.

     

    Rêver d'hirondelles planant au ras de l'eau,

    est présage de la disparition des ennuis.

     

    Etant capable de voler sur de très longues distances,

    elle est, pour les marins, le signe annonciateur

    d'une terre toute proche et par conséquent

    du retour prochain dans le foyer.

     

    L'hirondelle est le messager de bonnes nouvelles

    et de bonne santé.
     

    Comme marqueur des équinoxes sur la marche du soleil,

    l'hirondelle a la réputation d'être le plus intelligent des oiseaux.

     

    Elle est aussi considérée comme " l'amie des fleurs".

     

    Même si  une seule hirondelle ne fait le printemps,

     

    nous attendons chaque année leur retour.

     

     

    La Coccinelle est l'alliée des jardiniers

    en protégeant les plantes contre les parasites.

     

    *
     

    Il y a une très ancienne légende sur les coccinelles....

     

    Il y a très longtemps, un homme condamné pour meurtre

    est sur le point d' être exécuté.

     

    Nous sommes en place de grèves, la foule est réunie,

     le Roi trône avec sa cour....
     

    Le bourreau lève sa hache, lorsqu'il aperçoit une coccinelle

    posée sur le cou du supplicié.

    Il suspend son geste et déplace délicatement la petite bête.

     

     

    Tuer une coccinelle porte malheur !

     

     

    Le bourreau reprend sa hache, la soulève....

    Mais apercevant la coccinelle à nouveau dans le cou,

    il repose sa hache, enlève la coccinelle et reprend son œuvre.
     

    Mais la coccinelle est une nouvelle fois de retour... 

     

    Le scénario se déroule ainsi à maintes reprises.


     

    Le Roi assistant à l'exécution, y voyant un signe divin

    gracie l'homme sur le champs.

     

    Quelques temps plus tard le véritable meurtrier fut découvert

     

    et la légende de la bête à bon dieu était née.

     

    SAL ABCédaire Porte-bonheurs 8

     

     

    La dernière partie demain ...


  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Mai à 08:36

    Oh ben tu m'apprends quelque chose sur l'origine de la bête à bon Dieu, merci pour cet intéressant partage et bravo pour ta belle avancée. Bonne journée. Bisettes de Lysette

      • Jeudi 11 Mai à 09:03

        Mamigoz prend toujours le temps de faire des recherches pour nous , trop sympa :*)

    2
    Jeudi 11 Mai à 09:40

    Merci beaucoup sur l'explication de cette origine, je ne connaissais pas ... On en apprend à tout âge.

    Bravo pour cette belle avancée, superbe modèle.
    Bisous et belle journée

      • Jeudi 11 Mai à 13:38

        J'adore les petites histoires de Mamigoz  , tu sais le sal reste dans un album sur son blog donc tu peux le faire quand tu veux  :)  :*)

    3
    Jeudi 11 Mai à 12:43

    CC Nicole... c'est vrai que Mamigoz s'est cassée la tête pour nous donner moultes explications sur les différents portes-bonheur !!!

    Jolie avancée... tu as presque terminé smile

    Bonne journée, BISOUS

      • Jeudi 11 Mai à 13:39

        Oui oui je ne vais pas laisser tomber ;-)   :*)

    4
    Jeudi 11 Mai à 18:31
    Rkarine
    Très belle avancée ! Et à chaque fois j'apprend des choses. Bisous
      • Vendredi 12 Mai à 07:55

        La dernière pour ce matin ;-)   :*)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :